2017-2018 -2019 : Projet de restauration du Campanaire de l'église St Léger : plancher, beffroi et cloche

  • La première étape, réalisée en avril 2016, du projet de restauration de l'église St Léger a porté sur les travaux de sécurisation des maçonneries extérieures et consolidation provisoire  de la charpente du bas coté nord :   voir la description des travaux.
  • La seconde étape, en juillet 2016,  a fait réaliser une étude d'actualisation de l'état des peintures murales et des possibilités techniques de consolidation voire de restauration .
  • La troisième étape réalisée au 3 ème  trimestre 2016 a permis  aux Architectes d'établir l'inventaire des travaux de gros œuvre et coûts associés à la restauration globale globale de l'église dans le cadre d'un plan pluriannuel.
  • Il ressort pour 2017-2018 que le maître d'ouvrage, la Mairie d'Eméville, auquel s'associe l'A.H.E. a du inscrire en premier la restauration du Campanaire  dont l'utilisation de la cloche a été arrêtée par mesure de sécurité :
    • Les poutres du beffroi, sur lesquelles est fixée la cloche sont en mauvais état, rongées par l'humidité.
    • Le beffroi dans sa conception actuelle est bridé : cette disposition implique la transmission de contraintes dans les maçonneries lors de la mise en volée de la cloche.
    • Le plancher du 1er niveau nécessite des réparations.
    • La cloche présente un risque de fêlure et l'ancien point de frappe nécessite une recharge en usine..
    • Le mouton est fendu en deux .
    • Les oreilles sont usées et nécessiteraient d'être rechargées pour réparation.
  • L'opération porte sur un budget de 27 600 euros TTC, hors prise en compte d'un mécanisme d'électro tintement.
  • A ce stade l'A.H.E. s'engage sur un financement de 4000 euros sur ses fonds.
  • Les DONS sont les bienvenus .(notre association est habilitée à émettre les reçus fiscaux) dont ceux du prochain concert de musique classique donné par l'école de Musique Erik Satie en l'église St Léger les samedis :
    •  13 mai 2017 à 17h00.
    • 02 juin 2018 à 17h00.
  • Septembre 2018 le projet est dans l'attente du Classement de la Cloche pour pouvoir débloquer les subventions nécéssaires.